Oscar et la dame rose

Lu et interprété par l'auteur

Musique: Tchaïcovski et Bizet

2 CD

Durée: 2H

Editions Naïve

Pour rendre plus doux les derniers jours du petit malade, Mamie Rose conseille à Oscar d'écrire à Dieu.Interprétée par l'auteur, accompagnée par quelques extraits tintinnabulants du Casse-Noisette et le bal des souris de Tchaïkovski, cette correspondance a la fraîcheur et l'insolence de l'enfance et raconte la relation particulière tissée entre l'infirmière et son jeune patient, la puissance de la méditation et l'incroyable force de vie d'Oscar.

 

Achetez en exclusivité le dossier pédagogique préparé et rédigé par Catherine Pierre.

« Enfant, j'ai beaucoup fréquenté les hôpitaux... »

"Enfant, j'ai beaucoup fréquenté les hôpitaux. Non pas que j'aie été souvent malade, mais parce que j'accompagnais mon père dans son travail. Kinésithérapeute, il exerçait dans des cliniques pédiatriques, des maisons pour infirmes moteur cérébraux, ainsi que des centres pour sourds et muets...

J'ai mis des années avant d'oser rédiger ce récit, trop conscient que je touchais un point sensible, voire tabou: l'enfant malade. Dostoïevski ne disait-il pas que la mort d'un enfant empêchait de croire en Dieu..."

Eric-Emmanuel Schmitt

Get the Flash Player to see this player.